Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LES HISTOIRES de RAUGH de CHINY

LES HISTOIRES de RAUGH de CHINY

Menu
TOUS SUR LE MÊME CHEMIN

TOUS SUR LE MÊME CHEMIN

TOUS SUR LE MÊME CHEMIN

LES CHEMINS DE TRAVERSES - ST PIERRE d''ALBIGNY
FRETTE RIVE à PIEDS - FRETERIVE
LES S'LO VIONS - ST JEAN DE LA PORTE

Pour la toute première fois trois associations se sont réunies dans la même tâche. Non pas qu'elles aient l'ambition de devenir qu'une seule et même " GROSSE " association à l'instar de certains regroupements de communes ou d'entreprises et de faire ainsi des soit disant économie, mais simplement d'unir les forces physiques bénévoles pour entretenir, voire restaurer les sentiers pédestres qui relient les trois communes.

Une heure de grimpée vers les Frasses
Une heure de grimpée vers les Frasses
Une heure de grimpée vers les Frasses
Une heure de grimpée vers les Frasses
Une heure de grimpée vers les Frasses
Une heure de grimpée vers les Frasses
Une heure de grimpée vers les Frasses
Une heure de grimpée vers les Frasses
Une heure de grimpée vers les Frasses
Une heure de grimpée vers les Frasses
Une heure de grimpée vers les Frasses
Une heure de grimpée vers les Frasses
Une heure de grimpée vers les Frasses
Une heure de grimpée vers les Frasses
Une heure de grimpée vers les Frasses
Une heure de grimpée vers les Frasses
Une heure de grimpée vers les Frasses
Une heure de grimpée vers les Frasses
Une heure de grimpée vers les Frasses
Une heure de grimpée vers les Frasses
Une heure de grimpée vers les Frasses

Une heure de grimpée vers les Frasses

 

Pour cette première qui se passait sur le territoire de St Jean de la Porte, haut lieu de la Mondeuse, ce fameux cru de Savoie, les Saintgérins composant les S'lo Vions (comprendre Sur le chantier en Français) avaient besoin d'un coup de main pour restaurer le chemin partant du Mont Lambert et allant  jusqu'au Col de la Sciaz (1336 m) en passant au Chalet des Frasses . A de nombreux endroits ce sentier se fondait avec la pente arborée et trés raide rendant sa pratique dangereuse. 

Heureusement nous étions 24 présents sur les trois associations. Après avoir grimpé pendant une heure 400 m de dénivelé avec pelles, pioches et rateaux nous avons atteint les premieres portions malades. Un solide travail de cantonnier nous attendait, il a fallu  retailler le passage sur de longues portions à mains endroits. Grâce à notre nombre cela fut fait en une bonne matinée bien que quelques coups de de pioches furent encore données dans l'aprés midi.

TOUS SUR LE MÊME CHEMIN
TOUS SUR LE MÊME CHEMIN
TOUS SUR LE MÊME CHEMIN
TOUS SUR LE MÊME CHEMIN
TOUS SUR LE MÊME CHEMIN
TOUS SUR LE MÊME CHEMIN
TOUS SUR LE MÊME CHEMIN
TOUS SUR LE MÊME CHEMIN
TOUS SUR LE MÊME CHEMIN
TOUS SUR LE MÊME CHEMIN
TOUS SUR LE MÊME CHEMIN
TOUS SUR LE MÊME CHEMIN
TOUS SUR LE MÊME CHEMIN
TOUS SUR LE MÊME CHEMIN
TOUS SUR LE MÊME CHEMIN
TOUS SUR LE MÊME CHEMIN
TOUS SUR LE MÊME CHEMIN
TOUS SUR LE MÊME CHEMIN
TOUS SUR LE MÊME CHEMIN
TOUS SUR LE MÊME CHEMIN

Le repas aux chalet des Frasses, dominant St Pierre d'Albigny en nous offrant une superbe vue sur la Combe de Savoie et la chaîne de la Lauzière. 


Au menu, ce que chacun à apporté et puis en partage des petits bonus : Roussette et Altesse de Raphaël St Germain, Cuvée Douce de Jean Pierre Grisard, Mondeuse rosé du Domaine de Méjane, entre autre... Saucissons de Savoie de Jean Paul Salletaz, Diots apportés et cuits sur feu de bois par les S'lo Vions, magnifiques tourte et gâteaux de Lise, tartes aux noix et aux pommes de Guy, Sans oublier le rhum coco final d'Edith !
Et en synthèse un sacré moment de bonheur partagé, sous un soleil radieux, dans une température digne d'une fin d'été , agrémenté par les discours style sms de nos Présidents heureux de souligner cet instant de solidarité et de convivialité dans l'effort et le plaisir. 
Ce sera incontestablement à renouveler...

 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard
 Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard

Pique nique au Chalet des Frasses et le vol plané de Bernard

Cette journée heureuse ne fut pas sans incident, Edith et Guy glissèrent sans conséquence en restant sur le sentier mais Bernard fit un vol plané de quelques mètres dans la ravine, heureusement remplie de feuilles mortes ce qui amortit sans nul doute sa chute. Il eut d'ailleurs bien du mal à retrouver dans ce tapis épais la pioche et sa magnifique casquette d'Amsterdam  qu'il portait. Plus de peur que de mal et quel plaisir en final de se faire soigner par un quarteron d'infirmières bénévoles dévouées !

TOUS SUR LE MÊME CHEMIN

Le Chalet des Frasses un peu d'histoire.
Le 18 avril 1944 six hommes jeunes du maquis des Bauges seront torturés et fusillés ici. Si ce sont les soldats allemands accompagnant la Gestapo de Chambéry qui oeuvre dans ce crime, c'est sous la conduite d'un Français dénonciateur et meneur que celui-ci se fera.
Ces jeunes martyrs n'avaient aucune arme, ils n'étaient qu'un relais de ravitaillement du maquis.

Je ne peux m'empêcher de rapprocher ce fait d'histoire de certains faits divers d'aujourd'hui qui m'inquiète et m'interroge sur le comportement de certains de mes contemporains dit "humain".