Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
LES HISTOIRES de RAUGH de CHINY

LES HISTOIRES de RAUGH de CHINY

Menu
COL DE BESSACHAUX CHÂTEL 74

COL DE BESSACHAUX CHÂTEL 74

COL DE BESSACHAUX PLAINE DRANSE . Durée hiver 5/6 h 
 
Mont-de-Grange-GH-6505.jpg 
DEPART.
Pré La Joux. Sur la droite du télésiège et un peu avant. 1273 m. Parkings assez importants mais très fréquentés. Donc arrivez tôt, vous n’en profiterez que mieux du soleil.
 
DIFFICULTES.
Ca monte évidemment, par un chemin purement « raquettes » bien tracé, idéalement signalé La Rolls des chemins de randos est ici. Que cela ne vous empêche pas de faire attention à certains passages de ruisseaux et grimpettes courtes mais raides…

undefined

 
LA BALADE.
 
Une petite moitié de la rando se passe en grimpant de manière soutenue dans les sapins et Epicéas. Vous savez sans doute faire la différence. Ils ne sont cependant pas trop étouffants et laissent passer les rayons de soleil très fréquemment. Quand vous arrivez à un petit oratoire refait en 1997 mais dont on ne sait pourquoi il doit le mérite d’exister, le paysage s’ouvre sur de vastes vallons de neige piqués çà et là de conifères clairsemés. Vous pouvez d’ores et déjà admirer les crêtes qui vous enrobent de toutes parts, sauf vers Châtel. C’est néanmoins au col de Bessachaux (1778 m) que vous pourrez plonger votre regard vers le lac glacé de Montriond. En faisant un effort supplémentaire vous suivrez les crêtes pour atteindre la Tête de Lindarets (1950 m) où votre regard accrochera sans nul doute les crêtes d’Avoriaz et par dessus elles le sourire des Dents Blanches. Peut-être reconnaîtrez-vous aussi au loin sur l’horizon le massif de La Tournette et le profil curieux de la Pointe Percée des Aravis ressemblant à une incisive prête à tomber .
Mais il vous faut revenir, il se fait tard. Trois choix possibles :
1-     Vous repartez par où vous êtes venus.
2-     Vous gagnez tranquillement les chalets de Plaine Dranse par une piste bien damée mécaniquement et vous descendez en télésiège qui vous amène à votre Parking.
3-     Même chose mais vous ne prenez pas le télésiège, vous descendez en compagnie des skieurs sur une piste verte. Très long, pas intéressant et ces skieurs sont parfois débutants et maladroits… A moins que vous n’attendiez la fermeture des télésièges pour descendre.
En ce qui nous concerne nous avons pris la 3ème option. Nous sommes arrivés à la nuit tombée au parking en fermant les pistes derrière nous…sans regret.